MENU
ESPACE MEMBRE >>>
AU JARDIN
AU POTAGER
PUBLICITES
PROTECTION DES PLANTES
A LA MAISON
UTILITAIRE
DIVERS
PUBLICITES

Protection des plantes


Les Carences - troubles de nutrition

CARENCES - TROUBLES DE NUTRITION


La nutrition des plantes exige la presence et la disponibilite de tous les ele-
ments minéraux indispensables (excepté le carbone pris dans l’air) dans le
milieu aqueux du sol.

Ils doivent être presents dans les proportions correspondant aux besoins de la
plante. La déficience relative d’un seul d’entre eux diminue proportionnellement
la croissance du végétal.

Une carence peut avoir des origines differentes

Carence directe



Le sol est insuffisamment pourvu en éléments fertilisants et ne satisfait pas les
besoins alimentaires de la plante

Carence indirecte



Le sol contient les elements fertilisants en suffisance, mais certains d’entre eux
se concurrencent pour pénétrer dans la plante; de sorte que l’un d’eux (le ‘~per-
dant) n’entre pas dans la racine en quantité suffisante pour satisfaire la plante,
d’où des symptômes de carence (on appelle ce phénomène: antagonisme).

les conditions chimiques et physiques du sol et sous-sol, de même qu’un
manque d’eau, peuvent provoquer une insolubilisation des elements (terre cal-
caire) ou une fixation des éléments (argile).

La détermination des symptômes de carence n’est pas aisée. Seule l’analyse
du sol et celle du feuillage permettent sûrement d’établir le diagnostic d’une
carence Tout au plus, le praticien peut-il observer que la manifestation est pro-
gressive et non pas explosive, comme pour une maladie fongique par
exemple; mais encore dans bien des cas, elle pourrait être confondue avec
une virose.
 

On distingue en général:

des taches, des colorations regulieres entre les nervures vertes ou bien au
bord de la feuille, parfois le tout avec des enroulements prononces, des fletris-
sements, etc...

En plus, le dommage est régulier sur la même feuille, mais il est le même sur
une autre feuille;

puis sur toutes les feuilles de toute la plante ou seulement sur celles du haut
ou du bas,

en plus, le même dommage regulier se trouve sur la plante voisine et sur les
autres plantes voisines, et même sur toutes les plantes d’un secteur ou du
champ entier

Lorsque la plante ne peut pas puiser un élément chimique dans le sol, les
feuilles montrent souvent, en gros, des altérations esquissées ci-dessous.

Carence en azote: feuillage vert pâle, les nervures comme le limbe -jaunisse-
ment puis flétrissement des feuilles les plus âgées progressant depuis l’extré-
mité jusqu’à la base - mauvais tallage - plantes plus petites - souvent port érigé
- tiges peu épaisses

Remede uree, ou autre fumure d’engrais azote

Carence en phosphore feuilles d’un vert-bleuâtre fonce ou rougeâtre a
pourpres -extremites un peu ondulees puis jaunissement et dessechement -
croissance redutte - port erige

Carence en potasse: jaunissement puis brunissement de la pointe et des bords
de la feuille- dépérissement des tissus qui deviennent nécrosés, brûlés,
comme du tabac sec- nécrose entre les nervures- apparition d’abord sur les
feuilles basses, les plus âgées- les feuilles ont tendance à se recourber vers le
bas, ou en gouttière- sur les légumineuses, ponctuations blanchâtres ou bru-
nâtres, puis nécrose complète du bord des folioles.
 

Carence en bore : jaunissement des feuilles jeunes (luzerne) - brunissement et
nécrose des feuilles centrales (betterave) puis du collet, les pétioles des
vieilles feuilles présentent des nécroses brunes ou noires - maladie, pourriture
du coeur de la betterave - brunissement superficiel puis pourriture des inflores-
cences(chou-fleur) - formations liégeuses brunes et déformation des fruits
(pommes).

Remede borax de 0,2 % jusqu’a 2 %

Carence de fer : jaunissement, chlorose générale de la feuille, es nervures se
detachent en vert sur le limbe clair - les plus jeunes feuilles sont atteintes en
premier lieu

Remède:    préparation à base de fer, chélate de fer.

Carence en magnésium : chloroses puis nécroses entre les nervures, assez
symétriques par rapport à la nervure médiane et pouvant affecter partiellement
le bord de la feuille - les feuilles âgees, basses, sont atteintes en premier lieu -
flétrissement prématuré et chute des feuilles atteintes - assez fréquent sur les
pommes de terre, mais la bintje est considérée comme peu sensible.

Remède:    sulfate de magnésie de 0,5 % à 2 %

Carence en manganèse
: chloroses diffuses, bigarrures - sur betteraves, déco-
loration entre les nervures et aussi au bord de la feuille, plus ou moins diffuse
(pas de séparation tranchée entre les zones chlorées, puis nécrosées, s’éten-
dant rapidement, pliure des feuilles, aspect fletri et port affaisse - sur pommes
de terre, petites taches brunes sur le limbe, mais aussi nombreuses sur les
nervures.

Remede sulfate de manganese de 0,5 % jusqu’a 2 %

Carence en cuivre sur cereales, blanchissement, enroulement puis brunisse-
ment et dessèchement de la pointe des feuilles.
 

ATTENTION les symptômes indiques ci-dessus dans les grandes lignes mon-
trent un etat deficitaire de la plante, mais ne prouvent pas le manque d’un ele-
ment chimique determine dans le sol, le probleme est complexe, mais il se ren-
contre de plus en plus chez l’horticulteur qui intensifie son exploitation

Une fumure de depart bien equilibree, l’aeration de la terre en cours de saison,
un travail harmonieux des racines (attention a l’eau dans le sol), sont les fon-
dements de la reussite d’une culture

Une fumure foliaire en accord avec la carence determinee, appliquee a temps
avec le remede indique ou bien avec l’une des specialites d’engrais foliaires du
commerce peut aider momentanément la plante et lui permettre de donner sa
récolte.

 

 

Voir les sujets relatifs sur notre forum

Voir les autres

Commentaire :

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article !

Connection pour pouvoir réagir au sujets :

Inscription & avantages d'une inscription

CALENDRIER
RECHERCHE PLANTES
FOCUS
Pas d'image
PUBLICITE
FLUX RSS
Bientôt disponible ...